Cher | La députée du Cher Nadia Essayan questionne le ministre Jacques Mézard sur la désertification des territoires

Cher | La députée du Cher Nadia Essayan questionne le ministre Jacques Mézard sur la désertification des territoires

Élue de la deuxième circonscription du Cher (Bourges-Vierzon), Nadia Essayan est intervenue aujourd’hui lors de la séance de questions au gouvernement.

Dans sa question, la parlementaire du Cher liste toute une série de phénomène menaçant les territoires situés dans la « diagonale du vide » : menaces de disparition d’hôpitaux, de baisse d’effectifs de police, fermetures de cours d’appel, de licences professionnelles dans les IUT, diminution de dessertes ferroviaires… « Faut-il toujours assister à la recentralisation des services publics dans les grands pôles régionaux ? Comment repeupler nos territoires désertés et leur donner l’essor et le dynamisme qu’ils méritent ? ».

Ministre de la Cohésion des territoires, le Cantalien Jacques Mézard lui a répondu qu’il partageait son constat (« Vous faites le bilan des quarante dernières années »), qu’il mettait en partie sur le compte de « la régionalisation, [et de] la décentralisation. On a conforté les métropoles régionales, et je suis de ceux qui ont voté contre la fusion des régions, parce que je considérais que ça allait accélérer ce processus. » Avant de lister une série de mesures du gouvernement, ne le rendant, selon lui « pas comptable des quarante ans qui viennent de se dérouler ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *